logo juripermis

La solution à vos problèmes de permis

Nous contacter

01.02.03.04.05

Rejoindre le chat
 

Non respect distance sécurité

Pour en savoir plus

Les automobilistes doivent vigoureusement respecter des distances de sécurité afin d’assurer la sûreté de tous sur la route. Elles permettent d’éviter toutes collisions par l’arrière ou en chaîne (en cas de freinage brutal par exemple) qui provoquent environ 300 décès par an.

 

Ainsi, la distance de sécurité minimale à respecter entre deux véhicules est de deux secondes ; elle prend en compte le temps de réaction moyen et une marge de sécurité. Le calcul se fait en fonction de la vitesse à laquelle vous roulez ; plus vous allez vite, plus la distance doit être grande.

 

Des techniques existent afin de savoir si vous êtes assez écarté du véhicule devant vous :

  • Prenez un repère sur la route. Comptez deux secondes entre le moment où le véhicule devant vous passe ce repère et le moment où vous le passez.
  • Sur l’autoroute par exemple, servez-vous des traits de bande d’arrêt d’urgence  (deux si vous roulez à 130km/h, un si vous roulez à 90km/h).
  • Tentez de lire la plaque du véhicule devant quand vous roulez à 90km/h ; si vous y  parvenez, vous n’êtes pas assez éloigné !

 

Cependant, on ne se rend parfois pas bien compte de notre vitesse ou de notre placement, et ces calculs sur la route ne correspondent pas à une science exacte ! Mais attention, si vous ne respectez pas les distances de sécurité, les risques d’accident sont élevés et les sanctions très lourdes en cas de verbalisation.

 

Vous êtes dans ce cas et vous ne savez pas comment réagir ? Juripermis vous propose des solutions efficaces afin d’éviter le paiement d’une amende très coûteuse, le retrait de points sur votre permis de conduire ainsi que la suspension de votre permis.

 

Que dit la loi sur le non respect des distances de sécurité ?

 

Comme vu dans le haut de la page, respecter le Code de la route, c’est aussi respecter les distances de sécurité entre votre véhicule et celui qui est devant vous sur la route.

 

L’article R412-12 indique que :

 

« Lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d’arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d’autant plus grande que la vitesse est plus élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d’au moins deux secondes. »

 

Ne pas respecter les distances de sécurité, c’est commettre une infraction routière correspondant à une contravention de 4ème classe. Ainsi, vous encourez la perte de trois points sur votre permis de conduire, le paiement d’une amende forfaitaire d’un montant de 135€, la suspension de votre permis de conduire pour une durée maximale de trois ans. L’amende minorée est de 90€ et l’amende majorée est de 375€).

 

Restez vigilant :

→ Dans les cas suivants, veillez à augmenter la distance de sécurité afin d’écarter tous risques :

  • Si vous roulez et qu’il pleut, qu’il neige, ou qu’il y a un brouillard épais (l’adhérence du véhicule et la visibilité sont faibles.
  • Si vous êtes particulièrement fatigué.
  • Si vous avez pris des médicaments avant de conduire.

 

La perte de ses trois points peut mettre en péril votre permis de conduire, voire aboutir à son annulation complète. Justipermis vous recommande gratuitement des avocats experts en droit routier qui peuvent vous aider à éviter le retrait de points, la suspension du permis ou encore le paiement d’une amende. Contactez les sans engagement !

 

Comment contester une amende et un retrait de points pour non respect des distances de sécurité ?

 

Ce type de contravention est compliquée puisqu’il convoque une question de jugement. Vous pouvez donc facilement ne pas être en accord avec la vision d’un agent des forces de l’ordre, et ainsi, vouloir contester la contravention. Sachez que des recours sont possibles ! Juripermis vous présente les démarches à suivre :

 

Ne signez pas le PV si vous désirez le contester. La signature du procès verbal rend immédiats le paiement de l’amende ainsi que le retrait de point ; la contravention ne sera alors plus contestable.

 

Veillez à effectuer une vérification attentive de l’avis de contravention. En effet, une moindre erreur dessus et la contestation sera simple ! Dans le cas de non respect des distances de sécurité, il faut impérativement que la vitesse du véhicule devant vous, la distance à respecter, le point kilométrique de l’infraction et votre vitesse soit indiqués. Si le procès verbal comporte des points faibles, il perd sa viabilité.

 

Faites appel rapidement à un avocat spécialisé en droit routier que Juripermis vous propose gratuitement et sans nécessité d’engagement.Il vous accompagnera durant toutes les démarches de contestation de la contravention :

  • Analyse de votre situation.
  • Rédaction et formulation du courrier de contestation (lettre de réclamation en  recommandé avec accusé de réception).
  • Représentation devant la Juridiction (présence non-nécessaire à l’audience).
  • Sauvegarde de votre permis de conduire et de tous vos points.

 

Grâce à ses conseils ainsi qu’à ses contacts, Juripermis vous permet d’éviter efficacement un retrait de points du permis et une suspension de permis.

 

Si vous suivez nos suggestions, après avoir été sanctionné pour non respect du Code de la route, vous pourrez efficacement éviter les punitions encourues comme la perte de points, la suspension, l’annulation voire l’invalidation du permis de conduire. Ainsi, vous ne serez pas obligé de récupérer ces points grâce à un solde intacte.